VIKILEAKS: L’AFFAIRE VICTORIA HAMMAH


14 Nov. 2013

Victoria-Hammah

Après avoir donné une leçon de démocratie au monde avec ses élections, le Ghana fait encore parler de lui avec  » l’affaire Victoria Hammah » ou le vikileaks. Tout a basculé pour la Ministre de la Communication quand un enregistrement audio, où elle jurait de ne pas se retirer de la scène politique sans être devenu millionnaire, a été divulgué dans les médias. « I will not quit politics until I make one million dollars. » Elle y critiquait aussi d’autres membres du gouvernement.

L’enregistrement a été fait par son chauffeur, Lawrence Quayeson qui avait commencé cette activité parallèle d’espion depuis plusieurs mois déjà. Victoria Hammah a été limogée par le Président John Mahama, 24h après l’éclatement du scandale. Même si aucune explication n’a été donnée, le lien a été vite fait.

Dans nos pays africains où on ne s’offusque plus de l’enrichissement illicite des politiques, tant cela est monnaie courante, il est étonnant de voir un Ministre démis de ses fonctions, pour une simple intention formulée à voix haute. Ailleurs, même quand les faits sont avérés, le péché consommé, les propriétés mal acquises identifiées, tout le monde joue à l’autruche. Le péché en parole se paye cash dans le gouvernement Mahama.

Victoria Hammah a annoncé qu’elle allait se prononcer sur le « Vikileaks » bientôt. Sa version des faits est très attendue, puisqu’il s’agit d’une preuve audio, cela pourrait être l’oeuvre d’un imitateur. Après avoir entendue sur une Radio des comédiens imitant la voix des présidents africains avec perfection, ce ne serait pas impossible.

categories DébatQue deviennent-ils????

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je crois qu’avec la foi on peut tout accomplir, même s’accomplir !


Un commentaire sur “VIKILEAKS: L’AFFAIRE VICTORIA HAMMAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.