VISITE DU 3e PONT !


08 Déc. 2013

Caisson-prêt-à-quitter-la-zone-de-pré-fabrication-pour-ensuite-mis-sur-la-barge

Saviez-vous que vous pouvez bénéficier d’une visite guidée du site du 3e pont? Un Showroom a été ouvert et mis à la disposition du public qui souhaite en savoir plus toute la semaine de 10h à 12h et de 15h à 17h.C’est un agréable moment que les blogueurs ont passé avec Ketty N’Guessan et Lionel Atindehou de la SOCOPRIM la semaine dernière. La Société Concessionnaire du Pont Riviéra Marcory, appartient également au groupe Bouygues et gère les travaux avec la Société Anonyme de Construction du Pont Riviera Marcory (SACPRM).

Pour la petite histoire, le 3e pont, baptisé pont Henri Konan Bédié, et l’échangeur du VGE étaient un projet unique faisant partie des douze travaux de l’éléphants d’Afrique. L’idée a germé en 95, l’appel d’offre a été fait en 96 et comportait la conception, le financement, la construction, l’entretien et l’exploitation de l’infrastructure. Les travaux ont commencé en 97 avec une série de déguerpissement et la relocalisation des habitants. Le privé devait mettre les fonds a disposition et se faire rembourser par le biais de péages. Le coup d’état de 99 a paralysé le projet. A sa reprise en 2011, le troisième pont a bénéficié de l’apport financier de l’Etat. Le coût total des travaux s’élève à 125 Milliards HT.

Pendant l’échange nous avons tenu à évoquer certains points qui sont récurrents dans les débats autour du pont.

1-Le péage

La notion de péage figurait dans le projet depuis 95 et demeure encore à l’ordre du jour. D’ailleurs la plupart des nouvelles infrastructures routières seront à péage. Les ivoiriens doivent s’y habituer à ce fait nouveau. 21 barrières à péages seront installées pour les paiements électroniques et les paiements en espèce. Une unité d’achat de cartes d’abonnés sera installée non loin du pont. La durée de concession du péage est de 30 ans. Cette concession permettra aux investisseurs de se rembourser mais servira également à l’entretien de la route car l’usager qui paie s’attend bien sûr à un service de qualité et il a raison. Il faut noter que l’Etat peut mettre fin à la concession à tout moment en remboursant le montant dû.

En ce qui concerne les véhicules transports en commun, ils pourront emprunter ce pont comme tous les autres, même si la cible est plutôt privée. Les conducteurs devront payer à chaque passage le tarif fixé. Il est clair cependant que cette voie leur permettra un un gain de temps et de carburant. Le tarif du passage n’est pas encore déterminé mais le prix envisagé avoisine 700 F CFA. Une campagne sera lancée l’année prochaine pour recueillir les avis de la population sur le prix le plus adapté.

2-Les usagers

Bien entendu, les voitures seront autorisées à emprunter le pont. Les deux roues, principalement les motos, auront un passage dédié et ne seront pas sujets au péage. En ce qui concerne les piétons, un passage pourrait être créé en dehors des passerelles initialement prévues, mais en prenant toutes les dispositions de sécurité.

3-Les inondations

Le pont seraient la cause d’inondations dans la zone de Marcory. Or, ces éléments fâcheux étaient déjà à déplorer avant le démarrage des travaux, qui d’ailleurs tiennent compte de l’assainissement de la zone d’implantation du projet. Abidjan connait de réels problème de salubrité et Socoprim ne peut malheureusement pas s’occuper de tous les caniveaux bouchés par les détritus. Il faut des efforts conjoints et une sensibilisation de la population.

4-Traitement des salariés

Le chantier qui emploie 1300 ouvriers n’a pas échappé à une grève. Les travailleurs ont exprimé leur mécontentement face à leur traitement salarial. Il s’est avéré que c’était surtout un problème de lecture de la fiche de paie. Des séances d’explication ont eu lieu pour apprendre aux ouvriers à lire leur fiche et une augmentation a été faite sur les salaires. Seulement, la SACPRM ayant recours à la sous traitance au niveau de ses ressources humaines, elle ne garantie pas que les ouvriers de ses partenaires ont connu la même amélioration. Toutefois, des vérifications sont faites régulièrement auprès des entreprises sous-traitantes afin que tous les travailleurs soient déclarés à la CNPS.

5-La fin des travaux

Officiellement, le pont doit être livré le 22 Décembre 2014. Au vu des retards constatés sur d’autres chantiers, nous avons tenu à nous rassurer quant au respect des dates annoncées.

« -Pensez-vous pouvoir finir dans les délais? »

« -Je ne pense pas. Je suis sûr! ».

Sans commentaire et rendez-vous en Décembre 2014.

Pour plus de renseignements sur les visites du site: 22 43 73 09

http://www.socoprim.ci

categories 225news

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

5 thoughts on “VISITE DU 3e PONT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.