YAMOUSSOUKRO E-SCHOOL 2012 (4)


11 Juin. 2012

A la faveur du #yes12 j’ai vu la basilique de Yamoussoukro enfin. Et je dois avouer que face à ce déballage de puissance, de grandeur, de beauté, de luxe, ma première impression n’a pas été une admiration béate. J’avais plutôt une pensée pour les milliards engloutis dans la réalisation de cette oeuvre et les millions que devaient coûter encore aujourd’hui l’entretien des lieux. Je voyais les vies humaines qui avaient certainement été interrompues à la faveur de ces travaux gargantuesques. 

Je n’ai pas pu m’empêcher de partager le même avis que ceux qui disaient que Nanan était un visionnaire, bien en avance sur son temps. Il voyait loin et grand. Cependant une petite voix me faisait remarquer que ses successeurs n’avaient pas tenus la route, que l’écart s’était amoindri, pour finalement disparaître et nous mettre en retard sur l’histoire.






Après avoir passé environ une heure dans l’édifice, nous avons pris la direction d’Abidjan. Le trajet était bien plus confortable et plus animés aussi. Des chants improvisés ont jaillit de quelques bouches, rapidement repris en choeur, des blagues, des fous rires qui rendrons beaucoup de gens, moi en premier, nostalgiques de ces quelques jours entre passionnés du web. Pouvoir communier autour d’un même thème, partager nos visions, peu importe l’âge, le niveau social, les idéologies politiques, l’ethnie…C’était rafraîchissant.
Je n’ai pas noté de tracasseries sur la route, liées à la présence de barrage de police. Toutefois, le chauffeur descendant pourmontrer ses pièces, je ne peux certifier qu’il n’a pas joint des espèces sonnantes et trébuchantes aux papiers du véhicule.
Tout est bien qui finit bien au #yes12. Bilan: 6 ou 7 piqûres d’insectes, quelques nuits de sommeil à rattraper, un besoin urgent de massages ,  beaucoup de travaux en retard, mais surtout des souvenirs inoubliables et des connaissances inestimables. 
Bravo à l’agence E-Voir,  j’espère que la prochaine édition sera encore meilleure.

categories Event

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.