YAO N’DRE: HONTE OU COURAGE


06 Mai. 2011

Qui a dit que la honte tuait? Si c’était le cas, Yao Ndré serait mort foudroyé au cours de son intervention hier.
Comment quelqu’un qui a soutenu mordicus que Ggbagbo était président, qui s’est foutu des conclusions de l’Union Africaine disant qu’elles ne pouvaient en aucun cas surpasser la constitution d’un état, peut aujourd’hui venir proclamer Alassane président en s’appuyant sur les conclusions de l’UA. Il aurait mieux fait de déclarer Monsieur Ouattara président, et de s’en tenir à cela, au lieu de vouloir donner des explications qui insultent notre intelligence…
Il  faut plus de trois milles morts à monsieur N’dré pour que candidement, il vienne nous dire que la Côte d’ivoire appartient à l’U.A et que de facto, les décisions prises par cet organisme surpassent les lois internes?
Quand même! Il aurait pu démissionner ou même se suicider, mais pas ça!
D’un autre côté, il faut admirer son instinct de survie. Nos cadres n’ont pas été formés pour résister à la torture et à la menace!  Yao Ndré, ce n’est pas Jack Bauer! Si un Fologo se permet de dire à la télévision qu’un arbre ne tombe jamais avec tous ses fruits en mêmes temps, que celui qui à des oreilles pour entendre, entende!
On peut donc traiter Monsieur Ndré de courageux car, alors que certains cadres FPI sont en cavale à l’étranger et introuvables il a daigné revenir. Il n’a pas voulu d’une vie de fugitif à la « Richard Kimble ».  En plus, je suis sûre qu’il savait pertinemment que sa déclaration allait le livrer à la vindicte populaire.
Yao Ndré savait qu’il n’avait pas le choix. Un refus aurait fait de lui un homme têtu, assoiffé de sang, obstiné dans le mal, plus royaliste que le roi.  Une acceptation aurait fait de lui un homme sans cœur qui aurait pu empêcher tout ces massacres depuis et qui doit répondre du sang de plus de 3000 ivoiriens.
Le pauvre, il a pris la deuxième option. Je pense qu’il savait à quoi il s’exposait. Il a donc été courageux de poser en toute possession de ses facultés mentales, cet acte honteux.
Franchement, je n’aimerais pas être à la place de Yao N’dré. Et si un jour, on me propose un poste dans le conseil constitutionnel, je pense que je vais réfléchir 14 fois, et tourner ma langue 7 fois avant de dire « OUI »!
Stay blessed!
categories 225newsépopée ivoirienne

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

5 thoughts on “YAO N’DRE: HONTE OU COURAGE

  1. Yeh, n’en veux pas Yao Paul Ndré. Il est vrai que sa réaction choc. Mais fais un pas en arrière et vois tous ses innocents qui sont mort à koz d’une élection qu’on aurait même pas tenue. Si pour la présidence que des femmes ont été eventrées, des enfants ont été égorgée et même armés. des familles ont été disloquées. Devons-nous en faire davantage? L’acte posé par la plus haute institution de la république mérite punition voire les côcôtas que tu souhaite pour Yao P.N. mais selon moi, qu’on laisse les armes régner à la place de la loi fondamentale et on verra la suite. je m’arrête là parce que si je continue je raconterai des sotises qui pousseraient à la révoltes populaire. Une loi peut ne pas être bonne, mais elle vaut mieux que les armes assassines qui gouverne aujourd’hui le pays.

  2. tu est adorable, tu sait la premiere foie ou il etais venus et passé sur TCI, le landemain j’ai mené une petite reflection sur lui et j’ai compris que ce monsieur recevait la grande honte de sa vie. vous savez pour un enseignant, quand tu dit quelque chose qui est contestée, cela met en mal ta reputation. alors faut toujour que le maitre ais raison. mais comment? il est courageux en meme temps, il faut le reconnaitre.
    je pense pour ma part, a l’image de la commision verité et pardon en Afrique du sud, Yao n’dré a dit sa part de verité, il merite son pardon

  3. Au dela du caractere « honteux » de ce revirement, il faut remarquer que tout cela jette une certaine opprobre sur l’administration en place. Car si c’est maintenant que Mr Ouattara devient officielement PR de CI, c’est que tous les actes qu’il a poses jusqu’ici sont invalides et de surcroit illegaux!
    Si aujourd’hui ns avons un « nouveau » PR, ca veut dire que jusqu’a hier encore le PR ce n’etait pas Mr Ouattara…..mais plutot un autre…a qui on a voulu faire signer de force un acte de demission….
    La loi reste la loi, meme quand elle legalise une chose et son contraire. Que les plus temeraires donc fassent « leurs les decisions contraignantes » de Mr Yao N’Dre puisqu’il represente une institution supreme et que son interpretation de la loi surpasse la notre.

  4. Nous sommes dans un monde sans loi. Et si elle existe, cette loi est faite pour être contournée, faite, travestie, torpillée, foulée aux pieds, tordue etc. Yao N’dré incarne ce phénomène, ainsi que nous tous d’ailleurs. D’ailleurs, le nouveau phénomène est les médias: hier ceux qui ne lisaient pas Frat Mat se l’arrachent aujourd’hui, sens contraire pour ceux qui le lisaient quand LG était président. Ensuite, vu qu’il ne nous reste plus qu’une TV, la TCI, visitez les salons aux heures d’infos (13H et 20H), et vous verrez les mines… Bref, vivons, et faisons ce que nous avons à faire…

  5. Juste éclairer sur un détail que nous n’avons pas tous vu. Le Conseil Constitutionnel ne s’est jamais dédit, alors il n’a pas à avoir honte. Relisez svp la déclaration de Yao N’dré, ce qui ressort en gros c’est: « comme la communauté internationale, choi et l’UA dit que ADO est président là, il est président. » En utilisant des termes juridiques c’était poli et personne n’a rien remarqué, c’est tout.
    Aujourd’hui la presse proche de ADO se plaint de la déclaration du Conseil Constitutionnel, parce que même avec cette déclaration ADO apparaît comme un président illégitime puisque le Conseil Constitutionnel n’endosse pas sa victoire aux élections. C’était juste un éclairage sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.