YEHNI DJIDJI SUR AVENUE 225


Connaissez vous Israël YOROBA??? Si non, vous devriez!! Il a accumulé les prix avec son blog « Le Blog de Yoro ». En étant sacré « Meilleur blogueur Francophone » par la Deutsche Welle lors des Bobs (coupe du monde blogs) en Allemagne. En mars 2009, il s’est vu décerner le « Prix Spécial du meilleur Blog de Journaliste d’Afrique de l’Ouest » par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest lors du Concours Waxal à Dakar au Sénégal.
il a crée depuis quelque temps Avenue 225, le premier blog de journalisme citoyen.
Avec avenue 225, ce n’est plus l’actualité dépeinte par un expert dont vous ne comprendrez même pas les termes techniques, c’est l’actualité vue à travers les yeux de jeunes comme vous, de vos voisins, ou vos propres yeux pourquoi pas, si vous postulez pour être un correspondant.

C’est donc Israël YOROBA,   qui m’a joint par téléphone il y a quelques temps pour une petite interview!!! Ma première interview!!!! Whouah!!!!!! lol!!! Bon ma prestation est loin d’être parfaite mais je sais que je vais m’améliorer, soyez indulgents dans vos commentaires.Voici ce que ça donne interview de yehni djidji

Merci YORO!!!!

categories infos perso

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !

12 thoughts on “YEHNI DJIDJI SUR AVENUE 225

  1. non, sérieusement, je suis vraiment tombé par hasard sur ce blog en cherchant de la musique africaine… je ne cherche pas spécialement à te laisser des vibes négatives mais on dirait que tu fais exprès : que veux dire cette phrase : « par un expert dont vous ne comprendrez même pas les termes techniques, »??!!! WTF??!!! je suppose que toi les comprends parfaitement… once again… tout à l’heure je t’ai traitée de hautaine et condescendante dans un commentaire… si c’en n’est pas la preuve, i don’t know what it is then! bref bonne soirée quand même et bonne vie avec beaucoup de chance à toi aussi dans ta carrière!

  2. M Bandaogo, vraiment, tout porte à croire que vous êtes frustré!!! Toutes mes petites remarques anodines sont interprétés de la pire des manières par vous!!! Je veux juste dire que sur 225, les reporters n’ont pas des doctorats où ne sont pas des experts! C’est monsieur tout le monde qui relate l’actualité, son actualité, son vécu à travers toute la fraicheur et la véracité d’informations qui ne peuvent être fournies que par ceux qui vivent la situation aux quotidien.
    Arrêtez de voir le mal partout!! Ou alors si vous ne pouvez pas, considérez que vous faites partis du peu d’élus qui comprennent les paroles des experts!!!! Moi je ne suis peut-être pas toujours dans ce cercle fermé!!! Voilà pourquoi j’aime l’initiative AVENUE 225!!!!!

    Stay blessed!!!!

    Au fait, vous avez un prénom très beau et original!!!!

  3. LE FRUIT DEFENDU

    Eden sans peine, paradis aux cent radis,
    Milles animaux, où vivre ivre de bonheur.
    Une règle pourtant devait être, en toute heure,
    Respectée sans besoin d´être un grand hardi.

    La consigne, bon signe de respect était :
    « Il ne faut jamais manger du fruit de l´arbre
    Au centre du jardin. ». Mais ce fut de cet arbre
    Que le serpent trompa la femme car « convoitait « .

    La femme prit la pomme et vit qu´elle était bonne.
    Elle vanta, présenta la pomme à son homme.
    L´homme aime la femme, comme elle la pomme
    Ainsi l´homme la pomme couche dans sa bouche.

    Le bon et le mal, leur vision, rendit bonne.
    Ils virent et surent qu´ils étaient bien nus. L´homme,
    Sa nudité cacha ; la femme fit de même.
    Dieu qui les vit, les trouva bien louches.

    Pour avoir désobéit, ce fut pour eux la fin
    De l´épisode Eden, délice unique rare
    De l´humanité. Puis vint la fin du vin fin
    Qui laissa place à la race du vin très dure.

    MAREE HAUTE

    Autant s´étant le temps dans la nuit pointant lune
    Levant l´avant du vent qui déverse sans loi
    La mère des mers amères sur nos plages, toits,
    Vers le vert ver en verre au fond des dunes.

    La page de l´âge de plage fuie le livre
    De l´histoire ; victoire, avoir du monde ivre ;
    Essor d´un sort qui sort de la logique humaine
    Dont le fait fait les méfaits quand la lune est pleine.

    Si grand le temps qui tend le grand vent fendant
    Le calme des mers et la douceur des plages.
    Dans la nuit amère, la mer s´ennui fuyant
    Son nid, niant son lit pour mourir sur nos plages.

    Nos maisons en bordures des mers détruites,
    Nos plages dangereuses. Nous n´avons plus de toits,
    Plus de plages car dans ses dents ardentes
    La langueur consume notre bonheur, notre moi.

    LA SAGESSE
    A ma tante, ma mère, madame BROU Aïkpa
    Et á frère Niamba qui mon montrer la voie de la sagesse.

    J’ai cherché à savoir
    Au cours de ma jeunesse
    Ce qu’était le savoir
    Ce qu’était la sagesse.

    J’ai demandé au grand philosophe érudit
    Ce qu’était la sagesse et de façon hardie
    Il me dit qu’elle nous aidait à nous conduire
    Raisonnablement et modérément. Il dit
    Qu’elle aidait à éviter toute démesure
    A résoudre problèmes sans être étourdi.

    J’ai cherché à savoir
    Au cours de ma jeunesse
    Ce qu’était le savoir
    Ce qu’était la sagesse.

    J’ai demandé au doux poète perspicace
    Ce qu’était la sagesse et de façon sagace
    Il me dit qu’elle était l’harmonie vertueuse
    Des paroles, pensées et actions : l’accordance
    Des normes morales avec la conscience pieuse
    Enfin il me dit : “La sagesse est une chance“.

    J’ai cherché à savoir
    Au cours de ma jeunesse
    Ce qu’était le savoir
    Ce qu’était la sagesse.

    J’ai demandé au sage vieillard du village
    Ce qu’était la sagesse et de façon très sage,
    Il me dit qu’elle était la forte promptitude
    A prendre des décisions bonnes et larges,
    A régler la palabre avec exactitude
    Pour le bien être des personnes de tout âge.

    Enfin, j’ai pu savoir
    Au cours de ma jeunesse
    Ce qu’était le savoir
    Ce qu’était la sagesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.