YEHNI DJIDJI VS INSTITUT CHRISTINE TALON


Pas la peine de crier que Yehni Djidji aime la bagarre. Certains se souviennent sans doute de l’article YEHNI DJIDJI VS INSTITUT DE SOINS ET DE BEAUTE LIGHT ! Cette fois ce VS n’a aucune connotation belliqueuse. Lool!
Compte tenu du fâcheux incident avec l’institut de beauté Light, Les charmantes initiatrices de Ayana, m’ont offert un soin de visage à l’Institut Christine Talon. J’avoue que j’étais un peu sceptique. Premier élément qui fait baisser ma réticence: je reçois un coup de fil d’une dame très aimable qui me dit qu’elle appelle de la part de l’institut Christine Talon et qu’elle aimerait savoir ma disponibilité. On fixe le RDV pour le Dimanche 16H. Je met un point d’honneur à arriver à l’heure. 
Il faut dire que l’Institut est un peu cachée, heureusement que je me suis faite accompagner en voiture. Une fois là, je suis accueillie par Karine Talon, je patiente quelques minutes et je suis conduite dans la cabine de soins. Comme c’était mon premier soin de visage en institut, j’ai demandé à l’esthéticienne de m’expliquer les différentes étapes. Elle a été très aimable et m’a tout expliqué dans les détails. J’ai passé un bon et douloureux moment ! Heureusement qu’il n’y avait aucune caméra pour filmer ma torture! J’ai compris toute la teneur du dicton « il faut souffrir pour être belle ». Mais la douleur est bien vite oubliée quand on ressort avec une peau éclatante et un visage gai et détendu.
A la fin du soin, j’ai eu droit à une visite guidée de l’institut. L’établissement est vraiment bien équipé et le personnel très courtois. Comme on y vend aussi des accessoires de mode, je suis repartie avec un collier que je porte d’ailleurs aujourd’hui.
Merci à AYANA
Merci à l’Institut Christine TALON
categories autresinfos perso

A propos de l'auteur

Je suis Yehni Djidji, écrivain, scénariste, chroniqueuse, entrepreneur web et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Je crois qu'avec la foi on peut tout accomplir, même s'accomplir !